Covid-19 : 550 millions de cas, 5,5 millions de plus en une semaine

38,7 %
Le nombre de cas de Covid-19 en France a augmenté de 38,7% sur une
semaine au 4 juillet 2022.

La pandémie de Covid-19 a bel et bien fait son grand retour dans le monde, confirmant que le virus a muté pour ne plus être sujet à des variations de température qui le faisaient ressembler à la grippe. Sa propagation en ce début d’été 2022, et alors que les grandes vacances vont commencer, inquiète de plus en plus.

Covid-19 : 5,5 millions de nouveaux cas en une semaine début juillet 2022

En 2020 et en 2021, le virus Sars-CoV-2 a été largement comparé à celui de la grippe, autant sur le plan des symptômes que de sa génétique… mais aussi sur le plan de sa propagation. Elle accélérait en hiver, ce qui est typique des virus respiratoires, et freinait durant l’été. Mais en 2022, la situation a fortement changé.

Entre le 27 juin et le 4 juillet 2022, pas moins de 5,5 millions de nouveaux cas ont été identifiés dans le monde. C’est près d’un tiers des 17,1 millions recensés dans les 28 jours précédant le 4 juillet 2022. Alors que les températures sont chaudes, la propagation du virus s’accélère. Ce qui est une nouveauté : en 2021, la semaine du 28 juin au 4 juillet n’avait conduit qu’à 2,7 millions de cas, soit plus de deux fois moins. Or, déjà en 2021, la réouverture partielle du secteur du tourisme avait conduit à une hausse des cas durant le mois d’août ; en 2022, la réouverture est totale, augmentant le brassage de populations.

Tous les indicateurs en hausse en France

La tendance est mondiale, et la France n’y échappe pas : selon Santé Publique France, tous les indicateurs liés au virus Sars-CoV-2 sont en augmentation constante depuis des semaines. Avec 24.418 nouveaux cas enregistrés dans l’Hexagone le 4 juillet 2022, la hausse est de 38,7% sur une semaine. Le taux de positivité des tests a atteint 30,9% le 1er juillet 2022 tandis que le taux d’incidence est repassé au-dessus de 1.000 le même jour (en hausse de 57,5% sur 7 jours).

Il ne paraît pas étonnant que le gouvernement commence à recommander à nouveau le masque dans les lieux où la promiscuité est impossible à éviter : magasins bondés, transports en commun… Toutefois, aucune obligation n’a été annoncée. Tout comme n’ont pas été annoncés le prolongement de l’état d’urgence sanitaire ou encore la possibilité de réinstaurer le Pass vaccinal en France.

La barre des 550 millions de cas est franchie

La hausse du nombre de cas dans le monde a malheureusement conduit la pandémie à atteindre un nouveau seuil symbolique : celui des 550 millions de cas depuis le début de la pandémie, selon les données de l’Université Johns Hopkins. La barre des 500 millions de cas avait été atteinte le 12 avril 2022, soit un peu moins de trois mois auparavant.

Les décès augmentent également : ils atteignent, au niveau mondial, les 6,34 millions. Pas moins de 40.622 personnes sont décédées durant les quatre semaines précédant le 4 juillet 2022, soit plus de 10.000 tous les sept jours. Dans l’Hexagone, on déplore au 4 juillet 2022, 150.765 cas décès depuis le début de la pandémie.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio