Viande contaminée à la tuberculose : le nouveau scandale sanitaire français

3 000
Les Français consommeraient 3 000 tonnes de viande contaminée à la
tuberculose chaque année

De la viande contaminée à la tuberculose se retrouverait quotidiennement dans les rayons de nos supermarchés. Ce commerce, révélé par Le Canard Enchaîné, n'a rien d'illégal, mais pourrait être à l'origine de dizaines de transmissions à l'homme chaque année.

3 000 tonnes de viande tuberculeuse commercialisée en France chaque année

La France pourrait faire face à un nouveau scandale sanitaire digne de celui de la vache folle. Dans son édition de mercredi 25 octobre, Le Canard Enchaîné affirme qu'une grande partie de la viande bovine que les Français achètent dans leurs supermarchés serait contaminée par la tuberculose.

Selon le journal satirique, pas moins de 3 000 tonnes de viande contaminée seraient même écoulées chaque année dans les rayons de la grande distribution, parfois même dans des barquettes dites de « premier choix », et ce avec l'aval de la loi qui autorise, dans une certaine mesure, la commercialisation de ces produits.

Les Britanniques écouleraient leur viande infectée en France

C'est un règlement européen qui encadre cette pratique. Selon ce dernier, lorsqu'une tuberculose est diagnostiquée sur un animal, les abattoirs ont l'obligation de retirer les organes les plus infectés, tels que le foie ou les reins. La viande peut quant à elle être envoyée dans les circuits commerciaux, les autorités affirmant qu'il n'y a aucun risque de transmission sur l'homme.

Ce n'est cependant pas ce qu'affirme Le Canard Enchaîné, qui estime à 50 le nombre de personnes contaminées chaque année, « notamment chez les agriculteurs, les vétérinaires et (les) amateurs de lait cru en contact avec le bétail ». Le journal, qui estime à 8 000 le nombre de vaches diagnostiquées positives à la tuberculose par an, affirme que ce scandale pourrait être beaucoup plus important en réalité, si l'on considère la viande tuberculeuse directement importée du Royaume-Uni. « Nos voisins d'Outre-Manche (ont) pris l'habitude d'écouler en France une partie de leurs carcasses contaminées », note l'hebdomadaire, sans chiffrer la quantité de viande britannique potentiellement infectée avant de se retrouver dans les rayons de nos supermarchés.

Sybille de Larocque

Sybille de Larocque a été journaliste plusieurs années à JolPress avant de rejoindre les équipes d'EconomieMatin.