Un quart des Français sont en situation d'hyperstress au travail

28
Les femmes sont 28 % à souffrir de stress au travail

Si vous êtes stressés dans votre travail, vous faites partie du quart des actifs français qui souffrent d’anxiété au quotidien, dans leur vie professionnelle. Un constat qui n’est pas sans conséquences tant l’anxiété peut être dangereuse pour la santé.

Les femmes sont davantage stressées que les hommes au travail

Les travailleurs français sont de plus en plus stressés au travail. Qu’ils soient cadres ou salariés, hommes ou femmes, la conclusion est la même et semble également toucher tous les secteurs d’activité. C’est ce constat que vient d’établir le cabinet Stimulus, dans son dernier Observatoire du Stress au travail (OST), publié le 27 novembre 2017. Selon cette publication, pas moins de 24 % des salariés seraient actuellement dans un état « d’hyperstress », « c’est-à-dire à un niveau de stress trop élevé et donc à risque pour la santé ».

Cette étude, issue de l’observation de plus de 32 000 salariés entre mi-janvier 2013 et mi-juin 2017, montre également que le stress touche davantage les femmes (28 %) que les hommes (20 %) tandis que cadres comme non-cadres sont quasiment touchés de la même manière par ce syndrome (respectivement 24 % et 23 %).

Le stress augmente votre risque de faire un AVC

Lorsqu’on leur demande pourquoi ils sont aussi stressés, les salariés interrogés répondent pour la plupart (72 %) que l’exigence liée à leur travail est une source de stress. « Devoir traiter des informations complexes et nombreuses » ou encore « manquer de temps » sont très souvent cités par les personnes interrogées, tout comme les « changements ». 88 % des sondés estiment ainsi que « leur métier nécessite de s’adapter sans cesse » et 76 % qu’il leur est « impossible de prévoir leur travail dans deux ans ».

Ces résultats tendent à interpeller les autorités médicales, tant le stress au travail peut être dangereux pour la santé. De nombreuses études se sont penchées sur le sujet et ont montré que le stress augmentait le risque d’être victime d’un AVC, d’asthme, de maladies cardiovasculaires, de pertes de mémoire, de problèmes de sommeil ou encore d’affaiblissement du système immunitaire.