Vacances : test Covid à l'étranger, test Covid non remboursé

350 EUROS
Les tests Covid au Japon coûtent plus de 350 euros.

Les tests Covid coûtent très cher à l’Assurance Maladie : 100 millions d’euros par semaine selon le directeur général de la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie), Thomas Fatôme. Pour le gouvernement, pas question de faire augmenter encore la facture en remboursant les tests Covid réalisés par les Français à l’étranger. D’autant plus que ça pourrait les convaincre de préférer la France aux autres pays…

Olivier Véran prévient : pas de remboursement des tests étrangers

Les Français qui désirent partir, durant l’été 2021, en vacances à l’étranger sont prévenus : ils devront budgétiser les tests de dépistage Covid-19 nécessaires pour rentrer. C’est l’avertissement lancé dans Le Parisien, jeudi 17 juin 2021, par Olivier Véran, ministre de la Santé : « ne seront pas pris en charge par l'Assurance maladie les tests PCR et antigéniques réalisés par les Français souhaitant revenir en France ».

Le ministre explique cette décision par une impossibilité administrative de se faire rembourser ces tests. Une décision qui suit, en réalité, la règle concernant les tests médicaux en général : de ceux-ci, seuls ceux urgents et imprévus peuvent être remboursés par l’Assurance maladie, et d’ailleurs pas intégralement. 27% de la dépense, et dans la limite de 35 euros.

Et ça vaut également au sein de l'Union européenne puisque les tests pour monter dans un avion, par exemple, ne revêtent qu'un caractère administratif.

Les tests à l’étranger… ça peut coûter très cher

Pour les voyages au sein et hors-UE, donc, le budget des vacances devra prendre en compte les tests nécessaires pour rentrer sur le territoire français… et ça peut vite chiffrer. Au Royaume-Uni, par exemple, les prix sont compris entre 180 et 250 euros et atteignent même 347 euros au Japon. Pour une famille de 4 personnes, ce sont donc près de 1.000 euros de tests qui devront être payés sans pouvoir être remboursés.

De quoi, peut-être, conduire les Français à revoir leurs plans et à préférer une destination plus proche, au sein de l’Union européenne voire sur le territoire français.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio