Reste à charge zéro : la réforme entre en vigueur



Les cahiers des charges des lunettes et équipements auditifs éligibles à la prise en charge à 100% viennent d’être publiés au Journal Officiel.

Avoir de nouvelles lunettes gratuitement, c’est tous les deux ans maximum

La réforme du « reste à charge zéro », initialement promise pour le 1er janvier 2018, vient d’entrer en vigueur avec la publication au Journal Officiel d’un premier décret précisant ses modalités. Pour les lunettes, les assurés peuvent désormais bénéficier d’une paire entièrement prise en charge tous les deux ans, voire à intervalle plus régulier en cas d'évolution de la vue. Les enfants de moins de 16 ans peuvent eux aussi avoir de nouvelles lunettes plus régulièrement.

Le décret précise par ailleurs que « dans tous les cas, la prise en charge d'une monture est limitée à 100 euros ».

Les aides auditives remboursables à 100% seront plafonnées à 1 700 euros

Pour les aides auditives, le décret prévoit un renouvellement tous les quatre ans maximum. Dans le cas général, elles seront prises en charge à hauteur de 1 700 euros maximum. Mais ce plafond peut être dépassé lorsque l’appareil appartient à « une classe à prise en charge renforcée ». Dans ce cas, ils seront remboursés « à hauteur des frais exposés par l'assuré ».

La liste des types d’équipements éligibles à la prise en charge à 100% sera progressivement étendue, avec un nouveau décret attendu début 2020 et un autre début 2021.