Comment se remettre au sport après le confinement ?

5 mètres
Respecter au minimum 5 mètres de distance lors d'un jogging.

Les huit semaines de confinement ont été catastrophiques pour l’activité physique. Salles de sport, piscines et stades fermés, plages et forêts interdites, jogging limité à une heure et à des horaires particuliers en région parisienne. Bref, pas de quoi donner envie de se bouger malgré les nombreuses vidéos en ligne.

Après deux mois à tourner en rond dans son appartement ou son jardin, il est grand temps de se remettre véritablement au sport.

Reprendre le sport progressivement pour éviter les blessures

Cela devient presque urgent. Selon l’Académie Nationale de Médecine, « on peut craindre qu’il en résulte une baisse marquée des conditions physiques individuelles et l’installation d’un état de déconditionnement, notamment chez les sujets porteurs de facteurs de risque cardio-métaboliques et les personnes âgées ».

Dans un communiqué publié le 1er mai 2020, les scientifiques appellent à reprendre le sport de manière progressive. Une reprise brutale pourrait en effet provoquer des accidents musculaires ou articulaires « car une longue période d’inactivité est associée à une perte musculaire et à une altération de la sensibilité profonde qui majorent le risque de chute lors des déplacements rapides ou sur terrain accidenté ».

Respecter les mesures de distanciation et utiliser son matériel personnel

Cette reprise du sport doit se faire dans le respect des mesures de distanciation « car l’exercice physique, en augmentant le débit ventilatoire, majore le risque de transmission par voie respiratoire ». Aussi les médecins recommandent de pratiquer seul une activité sportive en extérieur en respectant les distances de sécurité entre personnes : « au moins 5 à 7 mètres dans le sillage d’un coureur à pied ou d’un cycliste et 1,5 mètre en latéral ». Pour les exercices d’intensité faible à modérée, ils recommandent le port du masque. Ils indiquent aussi « l’utilisation préférentielle de matériels personnels pour la pratique sportive ou, à défaut, de matériels communs nettoyés et désinfectés avant et après leur utilisation ».

Avant toute reprise d’une activité physique, les personnes ayant contracté le coronavirus ou ayant été en contact avec des malades, doivent s’assurer de l’absence de contre-indication à reprendre la pratique sportive lors d’une consultation médicale. Le médecin doit en effet « vérifier l’intégrité de l’appareil cardiovasculaire et de la fonction respiratoire ». Enfin, l’Académie Nationale de Médecine rappelle que « toute activité physique ou sportive devient strictement contre-indiquée en cas d’apparition de fièvre ou de signes respiratoires ».