Reconfinement : dès jeudi 29 octobre 2020 et pour tout le monde ?

18 %
Le taux de positivité aux tests de dépistage de la Covid-19 a dépassé
18%.

Emmanuel Macron aura convoqué deux conseils de Défense pour arriver à cette décision : un mardi 27 et un mercredi 28 octobre 2020. Il devrait d’ailleurs parler à la télévision mercredi 28 octobre 2020 pour annoncer ce qui, selon les informations qui ont fuité dans la presse, semble être un reconfinement généralisé de la population. Ce que l’on sait.

Une allocution d’Emmanuel Macron à 20 heures mercredi 28 octobre 2020

Comme en mars 2020, Emmanuel Macron parlera aux Français en direct à la télévision : ce sera le mercredi 28 octobre 2020 à 20 heures. Une allocution qui présage le pire scénario et qui montre que le Président a décidé de reprendre la main sur les annonces faites aux Français. Pour l’instant, toutefois, rien ne serait décidé : c’est lors du deuxième conseil de Défense, prévu le mercredi 28 octobre 2020 dans la matinée, que le gouvernement fixera sa stratégie définitivement.

Le gouvernement va devoir annoncer des mesures difficiles, plusieurs ministres ont prévenu les Français. La crise de la Covid-19 continue en effet d’empirer : mardi 27 octobre 2020, en 24 heures, ce sont 33.417 nouveaux cas et 292 décès qui ont été enregistrés. Le taux de positivités, selon Santé Publique France, a atteint 18,4 % et la France compte 1,198 million de cas de contamination par le coronavirus Sars-CoV-2 depuis le début de la pandémie (35.541 décès).

Un reconfinement généralisé mais « plus souple » ?

Selon les premières informations obtenues par la presse, le gouvernement devrait annoncer un reconfinement généralisé de la population pendant un mois minimum. Surtout, celui-ci commencerait dès jeudi 29 octobre 2020 à 20 heures : pas question pour l’exécutif d’autoriser un dernier week-end de rencontres familiales ou amicales.

Le reconfinement sera toutefois légèrement plus souple que celui du printemps 2020, à commencer par le maintien des activités scolaires des écoles, des collèges et des lycées. Les universités seront fermées mais les cours continueraient par Internet.

Certains services fermés au printemps pourraient être maintenus ouverts, mais les activités de loisir ou encore les bars et restaurants seront fermés. Quant aux salariés, le gouvernement demandera un recours massif au télétravail.

Les détails restent à définir : quelles seront les exceptions ? Les sorties autorisées ? Emmanuel Macron, mais surtout ses ministres, devront expliquer la situation aux Français dans les jours qui viennent.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio