Pierre Fabre : une cyberattaque contraint le groupe à fermer des usines

2,2 MILLIARDS €
En 2020, le chiffre d'affaires de Pierre Fabre était de 2,2 milliards
d'euros

Le groupe Pierre Frabre a annoncé avoir été victime d'une cyberattaque dans la nuit de mardi 30 mars à mercredi 31 mars. Cette attaque a contraint le groupe à la fermeture temporaire de certaines de ses usines de production.

Les sites de production Pierre Fabre à l'arrêt

Le groupe français Pierre Fabre a annoncé à l'AFP avoir été victime d'une cyberattaque dans la nuit de mardi 30 mars à mercredi 31 mars 2021. Cette attaque dont on ne connaît pas encore la véritable ampleur a contraint le groupe pharmaceutique et cosmétique à mettre à l'arrêt certains de ses sites de production.

Ainsi, le groupe a confirmé qu'une « partie des activités de production a été arrêtée » précisant cependant que « la distribution des produits n'est toutefois pas interrompue ». Une annonce qu'un employé du centre de distribution de Muret contredit et prouve par le biais d'un sms envoyé par le groupe à ses salariés. « Suite à l'incident informatique, l'activité est totalement arrêtée. Aussi, une journée de congé payé 2020 ou de récupération est imposée pour la journée du 1er avril ».

Une cyberattaque à l'ampleur inconnue

La direction de Pierre Fabre a également annoncé être « à pied d'oeuvre » avec ses équipes techniques « pour rétablir la situation au plus vite ». Le groupe Français compte 10.000 employés à travers le monde dont plus de 6.000 en France. Originaire du Tarn, la plupart de ces grands sites de production se trouvent dans la région, notamment à Castres et Lavaur.

En 2020, les laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques Pierre Fabre réalisaient, malgré la crise sanitaire, un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros. Si la majorité de la production se trouve encore en France, le chiffre d'affaires du groupe, non coté en Bourse, est produit à 65% par l'international.