Vers un pass sanitaire à la rentrée pour l'école et l'université ?

60 %
60% des Français sont favorables au pass sanitaire.

Avec l'extension à venir du pass sanitaire, se pose la question de l'élargissement de ce dernier à l'école et l'université pour la rentrée prochaine. Le Haut Conseil de la Santé Publique y est favorable, alors que le gouvernement assure que cela n'est pas prévu.

Une extension aux lieux d'éducation

Le pass sanitaire va connaître deux phases d'extension de son champ d'application dans les jours et semaines à venir mais une troisième phase est encore possible. En effet, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCPS) estime dans une note datée du 13 juillet 2021 mais publiée lundi 19 juillet, qu'il serait bon d'appliquer le pass sanitaire aux écoles et universités dès la rentrée de septembre 2021.

Ainsi, la note du HCPS explique que le pass doit être « plus largement utilisé pour diminuer les risques de contamination tout en permettant aux personnes vaccinées de retrouver progressivement des activités professionnelles, culturelles et de loisirs. » Par « largement », le HCPS entend une utilisation « lors de la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires pour limiter la contamination dans ces lieux collectifs ».

Une extension controversée

Pour le moment, le gouvernement ne semble pas étudier cette option, comme l'explique son porte-parole, Gabriel Attal, qui estime que l'extension au milieu scolaire n'est « pas prévue ». La note du Haut Conseil intervient alors même que le Conseil d'État a validé la quasi-totalité des mesures du projet de loi, gravitant autour du recours au pass sanitaire et de l'obligation vaccinale des soignants.

Si elle doit avoir lieu, l'extension du champ d'application du pass sanitaire au milieu scolaire entraînera sûrement des mouvements de contestation. Samedi 17 juillet, les manifestions anti-pass ont rassemblé quelque 114.000 personnes dans toute la France selon les préfectures de police.