Noël et le Jour de l'an ne seront pas « normaux » en 2020

20 %
En 2018, 20% des Français sont partis durant les vacances de Noël.

C’est la question que tout le monde se pose, après une année 2020 on ne peut plus dramatique : qu’en sera-t-il de Noël et des célébrations du Jour de l’an, alors que la population française est confinée au moins jusqu’au 1er décembre 2020 ? Simple : ils ne seront pas « normaux ». Le gouvernement prépare les Français au pire : le confinement à Noël.

Noël 2020 sera contraignant, a minima

Interrogé par le Journal du Dimanche le 1er novembre 2020, Olivier Véran, ministre de la Santé, n’a pas voulu donner de faux espoirs aux Français : Noël 2020 « ne sera pas une fête normale », a-t-il déclaré. Et ce n’est pas la première fois que le gouvernement prévient la population que les célébrations de fin d’année ne se dérouleront pas comme d’habitude. De quoi faire de Noël 2020 la suite logique du reste de cette année catastrophique.

Si le gouvernement ne s’avance pas sur un possible confinement prolongé jusqu’à Noël, cela dépendra de la situation sanitaire, Olivier Véran prévoit qu’il sera a minima contraignant : « nous cherchons à créer les conditions pour vivre un Noël le moins contraignant possible », a-t-il déclaré au JDD. Pas sûr que le gouvernement y parvienne.

Pas de « grandes soirées » le 31 décembre 2020

Conscient que les Français n’attendent désormais plus que Noël pour essayer de passer quelques heures en famille, se retrouver pour celles et ceux qui n’ont pas pu se voir, se recueillir pour celles et ceux qui ont perdu des proches, le gouvernement fait son possible : « notre but est que la pression épidémique retombe pour qu’on puisse faire des courses à temps, se préparer dans la joie, pour que soient créées les conditions permettant aux familles de se retrouver ».

Pour autant, Noël se fera en petit comité, tout comme le Réveillon : « il est difficile d’envisager de grandes soirées ». Et pour cause : le risque de Noël et du Jour de l’an est celui de créer des millions de clusters en quelques jours, alors que les règles sanitaires et les gestes barrières sont peu respectés en famille et entre amis…. Et donc de devoir reconfiner une troisième fois les Français par la suite.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio