Le Covid-19 a fait au moins 25.000 morts en France

44,5
Au plus fort de l'épidémie, en France, 44,5 décès sur 100.000 étaient
attribuables au Covid-19.

Combien de personnes sont décédées du Covid-19 en France ? Une étude que vient de publier l’agence Santé Publique France s’attache à répondre à cette question. S’il est difficile de donner le chiffre exact, il est certainement d’au moins 25.000 (estimation la plus basse), voire de 30.000 en fonction de la méthode de comptage utilisée.

Indice parlant, la mortalité toutes causes confondues a fait un bond

Au plus fort de l’épidémie du Covid-19, la mortalité a fait un bond en France. Sur la période allant du 2 mars au 31 mai 2020, 25.030 décès en plus ont été observés par rapport à la moyenne des décès comptabilisés entre ces dates les deux années précédentes, soit +16,6%. La surmortalité était particulièrement prononcée parmi les personnes âgées de 65 ans et plus puisqu’elles ont représenté 93% de l’ensemble de ces décès « en plus ». Leur mortalité a également été supérieure à 18,2% par rapport à la mortalité attendue dans cette classe d’âge.

Autre phénomène parlant : la surmortalité toutes causes confondues au niveau national a progressé à partir de la semaine du 9 mars 2020, +7% par rapport à la mortalité attendue, avant d’atteindre un pic la semaine du 30 mars (+60%), puis a diminué progressivement pour revenir dans les marges de fluctuation habituelle la semaine du 27 avril.

Jusqu’à 30.000 décès attribuables au Covid-19

Alors, parmi ces décès, combien sont attribuables au Covid-19 ? Les données d’état-civil de l’INSEE indiquent 25.000 décès attribuables au Covid-19 sur la période étudiée (du 2 mars au 31 mai 2020). Mais il s’agit de l’estimation la plus basse.

Le chiffre obtenu à partir des sources hospitalières et en établissements médico-sociaux (EHPAD par exemple) est, quant à lui, susceptible d’être surestimé. En effet, les décès déclarés par les EHPAD n’ont pas fait systématiquement l’objet d’une confirmation biologique d’infection au Covid-19. Dès lors qu’un foyer d’au moins un cas était identifié dans un établissement, les décès survenus dans cet établissement étaient considérés d’office comme étant attribuables au Covid-19. En partant de cette base, on arrive à 30.000 décès. Mais, rappelons-le encore une fois, en l’absence de tests PCR systématiques, certains de ces décès ont probablement été à tort associés au Covid-19.

Covid-19 : une mortalité élevée en France

Toujours selon cette étude de Santé Publique France, nous sommes le 6e pays d’Europe à avoir déclaré le plus grand nombre de décès associés au Covid-19 pour 100.000 habitants (44,5 décès pour 100.000). Les cinq pays précédant sont la Belgique (85,2 décès pour 100.000), le Royaume-Uni (65,3), l’Espagne (60,7), l’Italie (57,4) et la Suède (51,9), révèle l’agence Santé Publique France.