Pour rester en bonne santé, faites le ménage !

14 %
Les scores d'attention sont supérieurs de 14% chez les seniors
effectuant des travaux ménagers lourds.

Pour rester en forme, passez la serpillère et le balai ! Tel pourrait être le message que l’on adresse aux seniors afin qu’ils se maintiennent en bonne santé. Selon une équipe de chercheurs, faire le ménage permet aux personnes âgées de stimuler leur mémoire et d’éviter les chutes.

Faire le ménage, une activité bénéfique pour les seniors

Vous voulez rester en bonne santé ? Renvoyez votre femme de ménage, enfilez vos gants en caoutchouc, sortez la serpillère et le balai : le ménage permet de garder la forme jusqu’à un âge avancé. Selon une étude publiée dans la revue BMJ Open et qui a été menée par des chercheurs basés à Singapour, entretenir sa maison « améliore la santé physique et mentale, atténue les risques et les effets des maladies chroniques et réduit les chutes, l'immobilité, la dépendance et la mortalité chez les personnes âgées ».

L'étude a porté sur 249 participants âgés de 21 à 64 ans et 240 participants âgés de 65 à 90 ans. Ils ont passé des tests de fonction cognitive ainsi que des activités visant à évaluer leurs capacités physiques, comme se lever d'une chaise aussi vite que possible. Les partricipants ont aussi été interrogés sur leur niveau d'activité physique, notamment sur la quantité de tâches ménagères légères (époussetage) et lourdes (nettoyage des sols) qu'ils effectuaient, et leur risque de chute a été évalué sur la base de mesures telles que la force d'extension des genoux.

Une meilleure mémoire et moins de chutes quand on fait le ménage

Après avoir pris en compte d’autres facteurs comme l'âge ou le sexe, les scientifiques ont constaté que les scores cognitifs et les scores d'attention étaient respectivement supérieurs de 8% et de 14% chez les personnes âgées effectuant des travaux ménagers lourds environ 2 h par semaine. Ils ont également constaté que les scores cognitifs étaient 5% plus élevés chez les seniors qui effectuaient des tâches ménagères légères.

Ces remarques ne concernent que les personnes âgées. Selon les chercheurs, l'absence de résultats similaires chez les jeunes adultes peut s'expliquer par le fait qu'ils ont un niveau d’éducation et des capacités fonctionnelles plus élevés que les seniors. Le Dr Shiou-Liang Wee, principal auteur de l'étude, a déclaré que « les tâches ménagères sont une activité utile pour de nombreuses personnes âgées. Indépendamment des loisirs et des autres activités physiques liées au travail, les travaux ménagers lourds sont liés à une meilleure mémoire et à une meilleure protection contre les chutes chez les personnes âgées ». Il considère, par conséquent, que les messages de santé sur la nécessité de rester actif ne devraient pas se limiter aux activités physiques récréatives.