Les médecins augmentent le tarif de leurs consultations

2 euros
Les généralistes augmentent le tarif de leurs consultations dès le 1er
mai.

Le tarif de votre consultation chez le médecin sera revu à la hausse dès le 1er mai 2017. De 23 euros aujourd’hui, elle passera à 25 euros.

2 euros en plus pour une consultation chez un généraliste

Dès le 1er mai 2017 entrera en vigueur l’aboutissement d’une longue série de négociations engagées en 2016 entre le ministère de la Santé, les syndicats de médecins et l’Assurance maladie. Négociations au cours desquelles les tarifs des consultations de médecins ont été revus à la hausse. Plusieurs augmentations sont à prévoir et elles interviendront lors de deux échéances principales cette année.

Première étape du processus au printemps. Les tarifs des consultations chez un médecin généraliste passeront de 23 euros à 25 euros. Chez le pédiatre le tarif d’une consultation pour un enfant âgé de 0 à 2 ans est aujourd’hui fixé à 28 euros, contre 26 euros pour les enfants âgés de 2 à 6 ans. Le nouveau barème des tarifs applicables fixera, dans quelques semaines, à 30 euros le prix d’une consultation pour tous les enfants âgés de 0 à 6 ans. Ces tarifs seront également pratiqués par des médecins généralistes qui recevront des enfants en bas âge.

Jusqu’à 16 000 euros supplémentaires par an pour les médecins

Une deuxième revalorisation des tarifs devraient avoir lieu le 1er juillet 2017. Celle-ci concernera notamment les psychiatres, qui pourront désormais facturer leur consultation 39 euros contre 37 euros aujourd’hui. Enfin, et à cette même date, les tarifs des consultations chez une généraliste, dans le but d’être redirigé vers un médecin spécialisé, seront également revalorisés, passant de 28 euros à 30 euros.

Cette augmentation signe une victoire pour les syndicats de médecins qui se sont battus pour que cette revalorisation permette de réduire l’écart d’inégalité entre les généralistes et les médecins spécialisés. Selon les estimations des experts qui ont participé à ces négociations, les médecins pourraient toucher, en moyenne, 16 000 euros supplémentaires par an.

Sybille de Larocque

Sybille de Larocque a été journaliste plusieurs années à JolPress avant de rejoindre les équipes d'EconomieMatin.