Les grands-parents sont-ils dangereux pour la santé des enfants ?

7
En 2014, 7 % des grands-parents français gardaient leurs
petits-enfants tous les jours

Parents, méfiez-vous de vos parents, ils pourraient être dangereux pour la santé de vos enfants ! C’est en tout cas ce que suggèrent des chercheurs écossais, qui plaident pour davantage d’informations de santé publique à destination de l’ancienne génération.

Manque d’activité physique, tabagisme passif et alimentation trop riche en sucres

Et si les grands-parents avaient une mauvaise influence sur la santé de leurs petits enfants ? Cette question vient d’être posée par des chercheurs de l’université de Glasgow, en Ecosse, dans une étude relayée par le site Public Library of Science ONE. Et pour y répondre, ces derniers se sont intéressés à de précédents travaux de recherche, réalisés dans 18 pays.

En compilant ces données, les auteurs de cette étude ont montré que les grands-parents avaient tendance à avoir de mauvais comportements, et ce même lorsqu’ils étaient en présence de leur descendance. Entre manque d’activité physique, alimentation trop importante et trop riche en sucre (les bonbons sont souvent l’apanage des grands-parents) et tabagisme passif, les enfants augmenteraient sensiblement leur risque de développer certaines maladies, et notamment des cancers.

Les grands-parents sont de plus en plus présents dans la vie de leurs petits-enfants

« Aujourd’hui, les grands-parents ne sont pas les cibles des messages de santé publique destinés aux parents et, compte tenu des résultats de notre étude, il est peut-être nécessaire de changer cela, étant donné le rôle prépondérant des grands-parents dans la vie des enfants », explique le Dr Stephanie Chambers, professeur dans l’unité de santé publique de l’université de Glasgow.

L’équipe de chercheurs estime en effet qu’une politique de communication plus ciblée est plus que jamais importante dans la mesure où la proportion croissante de femmes qui travaillent, le coût important des gardes d’enfants et l’augmentation du nombre de familles monoparentales font des grands-parents des acteurs de plus en plus présents dans la vie des enfants.

Sybille de Larocque

Sybille de Larocque a été journaliste plusieurs années à JolPress avant de rejoindre les équipes d'EconomieMatin.