Jeff Bezos soutient la hausse de l'impôt sur les sociétés portée par Biden

28 %
Joe Biden souhaite porter le taux d'imposition des entreprises à 28%.

Jeff Bezos, le patron d'Amazon s'est déclaré en faveur de la hausse de l'impôt sur les sociétés portée par le gouvernement de Joe Biden.

Amazon soutient la hausse de l'impôt sur les sociétés

Pourtant largement critiqué par l'administration Biden pour ses manoeuvres d'optimisation fiscale, le patron d'Amazon, Jeff Bezos s'est dit favorable à l'initiative du gouvernement américain d'augmenter l'impôt sur les sociétés pour financer en partie le plan de relance de 2.200 milliards de dollars. Ainsi, Jeff Bezos a montré son soutien dans une déclaration publiée mardi 6 avril 2021, sur Twitter: « Nous soutenons une hausse de l'impôt sur les sociétés ».

Un soutien surprenant puisque le président américain Joe Biden avait, quelques jours plus tôt, critiqué les méthodes d'optimisation fiscale utilisées par un grand nombre d'entreprises. Il avait alors déclaré : « les plus grandes entreprises du monde, dont Amazon, utilisent « diverses astuces juridiques et ne paient pas un seul centime d'impôt fédéral sur les bénéfices ».

Un taux d'imposition des entreprises de 28%

Dans son communiqué, Jeff Bezos affirme : « Nous soutenons la vision du gouvernement de Joe Biden qui veut faire des investissements audacieux dans les infrastructures américaines. (…) Nous avons hâte de voir le Congrès et le gouvernement se réunir pour trouver une bonne solution, qui soit équilibrée et maintienne ou même fortifie la compétitivité américaine. »

Depuis plusieurs années, Amazon est dans le viseur des Démocrates comme des Républicains qui estiment dangereuse la puissance économique du géant du e-commerce. Joe Biden prévoit d'augmenter de 21% à 28% le taux d'imposition des entreprises, il prévoit également un projet pour mettre en place une imposition minimum au niveau international et ainsi mettre fin à l'existence des paradis fiscaux. Une annonce qui pourrait expliquer le soutien soudain de Jeff Bezos à l'impôt.