Désinfection du masque en tissu : attention au faux « protocole »

60 C°
Pour désinfecter un masque en tissu, il faut le laver à 60 C°.

Depuis plusieurs jours, une astuce pour désinfecter les masques en tissu circule sur les réseaux sociaux. Il suffirait de les placer 15 secondes au-dessus d’une casserole d’eau bouillante.

Un pseudo protocole à ne surtout pas suivre. Il n’est malheureusement pas possible d’éviter de passer par l’étape lavage du masque entre chaque utilisation.

Pas de désinfection en plaçant le masque au-dessus d'une casserole d'eau bouillante

Dans certaines situations, le port du masque est devenu obligatoire. Par souci d’économie ou faute de modèle jetable, beaucoup de personnes utilisent des masques en tissu, achetés ou faits maison. Puisque ces masques sont réutilisables, il convient de les laver après chaque utilisation. Mais comment ?

Sur les réseaux sociaux, on a vu circuler une information, photo à l’appui, affirmant que l’on pouvait désinfecter un masque en tissu en le plaçant au-dessus d’une casserole d’eau bouillante pendant 15 secondes. La vapeur permettrait de décontaminer le masque et d’enlever toute trace du coronavirus. Ce « protocole » soi-disant rapide et efficace n’est à appliquer en aucun cas !

Un lavage à 60 degrés pendant 30 minutes

Ce procédé ne lave absolument pas le masque ; au contraire, la vapeur fixe les résidus sur le masque. Selon Sylvie Raspaud de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, « sous l’effet de la vapeur, des dépôts organiques (telles que des protéines), peuvent jouer le rôle d’écran protecteur du virus, neutralisant la décontamination », lit-on dans un article de l’AFP relayé par de nombreux médias. 

Cela signifie que vous ne pouvez pas vous passer de l’étape « lavage du masque ». L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande de le laver en machine à une température de 60 C° pendant 30 minutes. Dans l’idéal il faudrait le sécher au sèche-linge et le repasser. Pour des raisons pratiques, il vaut donc mieux avoir plusieurs masques en tissu pour pouvoir les « faire tourner ». Une petite logistique, surtout pour les familles.