Facebook gagne 70 millions de nouveaux utilisateurs

70 millions
Facebook a gagné 70 millions d'utilisateurs supplémentaires en un an.

Depuis l’affaire Cambrige Analytica, on pourrait penser que Facebook serait plus discret. En effet, Mark Zuckerberg avait été convoqué à deux auditions devant le Congrès américain pour s’expliquer au sujet des inquiétudes vis-à-vis des données personnelles des utilisateurs. Mais le créateur de la plateforme fait le coq en nous donnant des chiffres à l’allure positive.

Facebook existe depuis 2008 en France et aujourd’hui près de 34 millions de Français possèdent un compte Facebook.

Facebook toujours en expansion !

Le scandale lié à la gestion des données personnelles par Facebook a concerné tout le monde. Facebook a dû répondre de ses actes et faire face aux accusations lors de l’affaire Cambridge Analytica. On aurait pu penser que cette histoire allait engendrer une baisse du nombre d’utilisateurs. De fait, l’hashtag #deletefacebook sur Twitter avait fait réagir beaucoup de monde. Mais cela n’a pas suffi à atteindre le géant américain. Marc Zuckerberg a posté sur son mur un commentaire indiquant que la communauté Facebook était toujours en expansion et qu’elle atteignait désormais près de 2,2 milliards d’utilisateurs

On pourrait penser qu'après l'affaire Cambrige Analytica, le message posté par Mark Zuckerberg soit un appât pour détourner l'attention sur les problèmes actuels. En effet, les chiffres donnés par le géant américain reflètent uniquement la période s'arrêtant à fin mars. Et pour l'instant, les répercussions ne se font pas encore ressentir.

Facebook : inarrêtable ?

Le réseau social a dépassé les deux milliards d’utilisateurs cette année. Mark Zuckerberg annonçait le 26 avril 2018 sur son mur que la communauté réunissait désormais 2,2 milliards d’utilisateurs. 1,4 milliard de personnes l’utilisent tous les jours. En un an, Facebook a gagné 70 millions de membres, une progression de 13 %. Mais la croissance d’utilisateurs mensuels ralentit, affichant 3,14 % pour le premier trimestre 2018, alors que fin 2017 elle était de 3,39 %. Du côté du chiffre d’affaires, il se porte plutôt bien aussi, dégageant 11,97 milliards de dollars pour ce trimestre, le meilleur chiffre d'affaires enregistré depuis sa création en 2007.

Mais tous ces chiffres peuvent cacher une autre réalité. La numéro deux de Facebook, Sheryl Sandberg a confirmé que plusieurs annonceurs ont quitté la plateforme depuis le début de l’affaire, ne souhaitant pas être associés au scandale. En Europe, la prochaine entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD) aura sans doute un impact colossal sur le secteur de la publicité très présent sur Facebook puisque c’est avec les pubs que le site tire ses revenus. Ainsi, les chiffres publiés par le créateur de Facebook ne reflètent pas la réalité actuelle des choses et peuvent servir d’appât afin de détourner l’attention du cœur du problème actuel.

Numa Laborde

Passionné de jeu vidéo et de la pop culture, de technologie en tout genre et cinéphile, Numa Laborde est un fan de culture utile et inutile.