Le taux d'expérimentation du tabac avant l'âge de 18 ans baisse, mais reste élevé

11,7 %
En 2017, seuls 11,7 % des jeunes de 17 ans n'ont jamais essayé ni
produits illicites, ni tabac ni alcool.

En 2017, la proportion des jeunes ayant déjà essayé le tabac recule, tout comme celle des jeunes qui en consomment de manière quotidienne. Le fait d’avoir essayé la cigarette électronique est cependant un facteur qui entraîne très souvent l’expérimentation de la chicha et de la cigarette électronique.

Chez les jeunes, l’expérimentation de tabac recule et se fait plus tardive

Tabac, alcool et cannabis restent largement diffusés à la fin de l’adolescence, tandis que les niveaux d’usage mesurés en 2017 sont parmi les plus bas observés depuis 2000, apprend-t-on de l’enquête ESCAPAD menée auprès des filles et garçons de 17 ans par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies. La proportion des jeunes de 17 ans ayant déjà essayé le tabac dans leur vie baisse (59 % contre 68,4 % en 2014), tout comme celle des jeunes ayant fumé au cours du dernier mois (34,1 % contre 43,8 % en 2014) et celle des consommateurs quotidiens (25,1 % contre 32,4 % en 2014).

L’âge moyen de l’expérimentation de tabac s’élève : 14 ans et 5 mois au lieu de 14 ans en 2014. L’âge moyen auquel les adolescents deviennent des fumeurs quotidiens est lui aussi retardé, passant de 14,9 ans en 2014 à 15,1 ans aujourd’hui. Ces évolutions positives sont cependant contrebalancées par un passage plus rapide au tabagisme quotidien. Le délai moyen pour un fumeur quotidien entre sa première cigarette et son passage à une consommation quotidienne s’est encore resserré entre 2014 et 2017, passant de 22 mois en 2008 à 13 mois aujourd’hui.

1 jeune sur 2 a déjà essayé la chicha et la cigarette électronique

Un recul s’observe également sur l’expérimentation de la chicha : en 2017, 50 % des jeunes de 17 ans déclarent l’avoir déjà essayée, contre 64,7 % en 2014. L’expérimentation de la cigarette électronique enregistre un niveau similaire (52,4 %) et ne bouge pas.

La consommation de tabac (cigarettes ou chicha) se révèle par ailleurs être l’élément déclencheur pour l’expérimentation de la cigarette électronique, puisque seuls 3,8 % des 17 ans l’ont essayée sans avoir jamais fumé de tabac. Plus de la moitié des vapoteurs quotidiens se déclarent également fumeurs quotidiens de cigarettes. En même temps, 34,9 % des expérimentateurs se sont contentés d’essayer la cigarette électronique sans passer à une consommation régulière par la suite.

En 2017, seuls 11,7 % des jeunes de 17 ans n’ont jamais essayé ni produits illicites, ni tabac ni alcool.