Les enfants mangent-ils trop de viande à la cantine ?

18 %
18 % des enfants de 3 à 17 ans sont en surpoids en France

Les repas des cantines françaises ne sont pas en accord avec les recommandations nutritionnelles des autorités. Contre l’obésité, mais aussi pour la défense de l’environnement, l’ONG Greenpeace recommande de limiter les quantités de viande données aux enfants.

Moins de viande aux menus des cantines françaises

Dans une pétition diffusée en ligne, l’ONG Greenpeace fait un constat : dans les cantines françaises, les enfants mangent trop de viande, et cela nuit tant à leur santé qu’à l’environnement. Pour pallier ce qu’elle qualifie « d’aberration », l’association de défense de l’environnement demande au gouvernement d’agir en faveur d’une nouvelle politique nutritionnelle dans les écoles.

Une nouvelle politique nutritionnelle pour lutter contre le surpoids et l’obésité des enfants que l’ONG estime en partie liée à trop de protéines animales dans les repas quotidiens des enfants. Aujourd’hui, 18 % des enfants âgés de 3 à 17 ans seraient en situation de surpoids en France.

Davantage de produits bios et issus de l’agriculture locale

Et pour nourrir les enfants, en respectant les recommandations des autorités sanitaires, sans surconsommer de protéines animales, Greenpeace recommande d’introduire deux repas végétariens par semaine à horizon 2020. « Il est urgent de favoriser la consommation de protéines végétales », déclare l’ONG dans sa lettre ouverte. « Lentilles, pois chiches, soja, etc. sont d’excellentes alternatives, bonnes pour la santé des enfants et goûteuses ».

L’ONG estime également nécessaire d’augmenter la part du bio dans toute la restauration scolaire. « De manière globale, c’est la qualité des repas servis à la cantine qui doit être améliorée : en favorisant le local et le bio, pour garantir une alimentation sans pesticides, sans OGM, sans additifs chimiques », note encore l’association.