Pourquoi les salariés en CDD gagnent-ils 14,4% de moins que ceux en CDI ?

3,90 euros
Rapportée à l'heure travaillée, la part variable de la rémunération
représente 3,90 euros/heure pour un CDI contre 2,30 euros/heure pour
un CDD.

Être embauché en CDI est synonyme non seulement de stabilité, mais aussi de rémunération plus élevée. Mais comment expliquer cet écart ? Une étude du ministère du Travail fournit un élément de réponse.

La part variable de la rémunération explique en partie les écats de salaire

Les salariés en CDI gagnent plus que ceux en CDD, c’est un fait. Mais de combien ? Pour le calculer, les spécialistes de la DARES, le service des statistiques du ministère du Travail, ont rapporté la rémunération annuelle brute totale des salariés en CDI au nombre total d’heures rémunérées qu’ils ont effectuées. Puis ils ont fait la même chose pour les salariés en CDD. Résultat : la rémunération horaire brute moyenne en CDD est inférieure de 14,4% à celle obtenue en CDI.

Comment expliquer cet écart ? Tout d’abord, le salaire de base des CDI est supérieur à celui des CDD de 4,9% en moyenne. Ensuite, il y a la part variable de la rémunération. 93% des salariés en CDI la touchent, contre 70% des salariés en CDI. En outre, quand ils en touchent, cette part variable (composée principalement de primes) est plus conséquente pour un CDI : 3,90 euros/heure contre 2,30 euros/heure pour un CDD. Cela explique l’écart du « poids » de la part variable dans la rémunération totale : elle représente 10,8% en moyenne pour un CDD et 19,2% en moyenne pour un CDI.

Les heures supplémentaires sont plus « juteuses » pour un CDI

C’est évident : les salariés en CDI touchent plus souvent des primes d’ancienneté. 39% des salariés en CDI sont concernés, contre 7% des CDD. Les montants perçus par les CDD sont également inférieurs de 43,4%.

Un autre facteur qui explique cet écart est la différence dans la rémunération des heures supplémentaires. Il faut savoir que 24,7% des salariés en CDD ayant fait des heures supplémentaires sont à temps partiel, tandis que seuls 14,3% des salariés en CDI ayant fait des heures supplémentaires sont dans cette situation. Pourquoi est-ce important ? Parce que les premières heures complémentaires sont majorées de 10%, tandis que dès la première heure supplémentaire, les salariés aux 35 heures se la voient majorée de 25%. D’où une plus faible rémunération de ces heures pour les CDD, c’est mathématique.