Douze départements placés en « alerte rouge canicule »

85 %
Près de 85% des feux de forêts en France en 2020 ont eu lieu dans la
moitié sud du pays.

La Première ministre a annoncé jeudi 16 juin 2022 que douze départements français sont placés en « alerte rouge canicule ». 

Une température pouvant atteindre 40°C

Une vague de chaleur en provenance d’Espagne déferle sur la France. Au début de la semaine (lundi 13 juin 2022), les températures pouvaient atteindre entre 30°C et 35°C pour une grande partie de la France métropolitaine. Mais ce n’est pas fini, certaines régions vont voir leur thermomètre monter jusqu’à 40°C

C’est pour cela que Elisabeth Borne, la Première ministre, a indiqué sur son compte twitter que douze départements allaient être placés en « alerte rouge canicule ». « Soyez vigilant ! Hydratez-vous, restez au frais, donnez et prenez des nouvelles de vos proches », continue-t-elle. Les départements concernés sont la Charente, la Charente-Maritime, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne, les Deux-Sèvres, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Vendée et la Vienne.

Mise en place d’un numéro vert

Selon un communiqué de la ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, un numéro vert a été mis en place jusqu’à la fin de la canicule. « Canicule info service » est joignable au 0800.06.66.66 de 9h à 19h pour « obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles, et pour adopter les bons réflexes en cas de fortes chaleurs ».

En Île-de-France, l’Office national des forêts a appelé les promeneurs à la vigilance et met en garde contre un risque élevé des feux de forêts face à cette vague de chaleur. Dans le Sud-Est, dans le Vaucluse, une alerte de pollution à l’Ozone a été lancée. En effet, sous l’effet de la chaleur et du rayonnement du soleil, l’Ozone naît de la transformation de polluant dans l’air ambiant. Cette vague de chaleur inhabituelle vient encore plus tôt dans l’année qu’en 2005 et en 2017 (le 18 juin).