Covid-19 : les jeunes, ces propagateurs du virus qui s'ignorent

22 millions
À ce jour, au moins 22 millions de personnes ont contracté le Covid-19
à travers le monde.

Les nouvelles infections au Covid-19 sont principalement dues aux 20-40 ans, a mis en garde l’Organisation mondiale de la santé lors de sa dernière conférence de presse dédiée au Covid-19. En effet, les jeunes sont souvent infectés par ce virus sans présenter eux-mêmes de symptômes, mais cela n’empêche pas qu’ils soient contagieux.

Le contact avec des porteurs asymptomatiques, un vrai risque pour les populations vulnérables

On dit souvent, à juste titre, que le virus qui provoque le Covid-19 est particulièrement méchant. Il s’est notablement bien adapté pour se répandre, déjouant parfaitement les précautions que nous prenons en pensant se protéger contre lui. En effet, ne pas avoir de symptômes ne veut pas dire ne pas avoir le virus. C’est donc en se croyant en bonne santé que les jeunes vont voir leurs familles. « Cela augmente le risque de propagation du virus aux plus vulnérables : les personnes âgées, les malades, les personnes souffrant de maladies chroniques et les populations urbaines habitant dans des quartiers à forte densité de la population », a déclaré Takeshi Kasai, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le Pacifique ouest, lors du dernier point presse sur le Covid-19. Il a appelé les gouvernements à « redoubler d’efforts » afin de limiter la propagation du virus parmi les populations vulnérables.

Cette déclaration fait suite à la publication par l’OMS d’une analyse de 6 millions d’infections recensées entre le 24 février et le 12 juillet 2020. On y apprend qu’entre le début et la fin de la période d’observation, la proportion des 15-24 ans parmi l’ensemble des nouveaux cas de Covid-19 est passée de 4,5% à 15%.

En France, plus de la moitié des nouveaux cas identifiés de Covid-19 sont asymptomatiques

Une tendance similaire s’observe en France. D’après le dernier bilan hebdomadaire de l’agence Santé Publique France, parmi les nouveaux cas positifs identifiés sur la semaine, 53% était asymptomatiques. Parmi ces cas asymptomatiques, plus de la moitié (58%) étaient âgés entre 15 et 44 ans. Et parmi ces cas asymptomatiques âgés entre 15 et 44 ans, les classes d’âge des 20-24 ans et 25-29 ans étaient les plus représentées (respectivement 24% et 21%).

À ce jour, 22 millions de cas de Covid-19 ont été identifiés à travers le monde, et au moins 780.000 personnes en sont décédées. Sur le dernier mois, on observe une certaine stabilisation du nombre de nouveaux cas identifiés tous les jours. Néanmoins, il faut bien garder à l’esprit que ce n’est qu’une moyenne : pendant que l’épidémie ralentit dans certaines régions du monde, elle s’accélère dans d’autres.