100.000 morts de la Covid en France, bientôt 3 millions dans le monde

9,6 %
Le taux de positivité des tests de dépistage de la Covid-19 était de
9,6% le 15 avril 2021.

Un peu plus d’un an après que le gouvernement français a décrété le premier confinement généralisé de la population, qui sera suivi par deux autres décisions similaires, la pandémie semble loin d’être sous contrôle. Le 15 avril 2021, un triste seuil est même franchi dans l’Hexagone : celui des 100.000 décès. Et au niveau mondial, ce n’est guère mieux.

Plus de 100.000 décès liés à la Covid-19 en France

Santé publique France, lors de la publication des dernières données sur la pandémie de Covid-19 le 15 avril 2021, n’a pas pu faire autrement que de constater ce que tout le monde supposait : la France compte, au 15 avril 2021, 100.102 décès liés à la maladie, en hausse de 301 sur 24 heures. La barre symbolique est donc franchie, tandis que le gouvernement a laissé entendre qu’un hommage pourrait être organisé en mémoire des victimes du virus.

La France, qui est depuis plusieurs jours le quatrième pays le plus touché du monde, et le plus touché d’Europe, compte 5,187 millions de cas de Covid-19 confirmés sur son territoire, un nombre bien évidemment inférieur à la réalité. Ce sont près d’un million de cas de plus que le Royaume-Uni et 1,5 million de cas de plus que l’Italie. L’Hexagone compte d’ailleurs plusieurs dizaines de milliers de nouveaux cas détectés chaque jour (38.045 le 15 avril 2021) et un taux de positivité des tests à 9,6%.

La barre des 3 millions de morts et des 140 millions de cas est proche

Au niveau mondial également, la situation reste critique : la troisième vague pandémique qui a commencé en février 2021 entraîne, selon l’université Johns Hopkins, plus de 700.000 nouveaux cas confirmés par jour. 817.025 le 14 avril 2021, par exemple, journée qui se place directement dans le Top 5 des pires journées depuis le début de la pandémie. Le Sars-CoV-2 aura contaminé, au 15 avril 2021, 138,851 millions de personnes. La barre des 140 millions pourrait être franchie avant lundi 19 avril 2021.

Mais c’est surtout au niveau du nombre de décès qu’un nouveau seuil historique sera atteint : celui des 3 millions de morts des suites de la maladie, donnée là encore sous-estimée. On compte, au 15 avril 2021, 2,984 millions de personnes tuées par le virus, en hausse de plus de 10.000 chaque jour (13.333 décès le 14 avril 2021). La Covid-19 deviendra ainsi la huitième pandémie la plus meurtrière de l’Histoire, devant les épisodes de peste qui ont frappé l’Europe au 17e siècle.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio