Covid-19 : 368.149 cas en 24 heures en France, 6 fois plus de morts en Inde

20 %
Le taux de positivité des tests était de 20% en France le 8 janvier
2022.

Olivier Véran l’avait annoncé, interrogé au Sénat dans le cadre des discussions sur la Pass vaccinal : la France allait publier un nouveau record de cas en 24 heures le 11 janvier 2022. C’est chose faite. Et en attendant, des chercheurs ont découvert que le nombre de décès liés à la pandémie aurait été largement sous-estimé en Inde…

France : plus de 350.000 cas en 24 heures, plus de 13 millions en tout

Sans surprise, les informations d’Olivier Véran n’étaient pas erronées : en fin d’après-midi, le 11 janvier 2022, Santé Publique France a publié le nombre de nouveaux cas identifiés en 24 heures… et c’est un nouveau record absolu. 368.149 cas identifiés sur le territoire, c’est du jamais vu depuis le début de la pandémie, alors que le pic de la cinquième vague n’a pas encore été atteint selon les spécialistes.

Une telle augmentation de cas conduit la France à dépasser… les 2 millions de cas en moins d’une semaine, soit depuis le 9 janvier 2022, selon l’Université Johns Hopkins, qui recense les cas dans le monde entier, mais également à dépasser la barre des 13 millions de cas depuis le début de la pandémie.

Le taux d’incidence atteint des records, 2.700 cas pour 100.000 habitants en France (au 8 janvier 2022) tout comme le taux d’incidence qui est de 20%.

Et si le nombre de décès était deux fois supérieur à ceux annoncés ?

De l’autre côté de la planète, en Inde, la question du nombre de morts a toujours étonné les scientifiques : le pays n’annonce officiellement que 500.000 décès sur un total de plus de 1,3 milliard d’habitants. Un argument pour certains complotistes pour dire que l’Inde a « mieux réussi » ou encore que le virus n’est pas aussi mortel qu’on le laisserait penser. Mais une nouvelle étude, publiée dans la revue Science et réalisée par Prabhat Jha, épidémiologiste de l’Université de Toronto, vient contredire les chiffres officiels.

En analysant les données, ils ont identifié des manquements dans les remontées d’informations dans certaines zones du pays, puis ont mené une recherche de terrain en sondant les habitants. Selon les résultats, l’Inde aurait connu six fois plus de décès de la Covid-19 que ce qu’elle annonce officiellement, soit plus de 3 millions de morts.

De quoi faire franchir au nombre total de morts de la pandémie la barre des 8 millions dans le monde… sans compter que d’autres incohérences ont été pointées du doigt dans des pays autoritaires. La Covid-19 pourrait avoir déjà tué deux fois plus de personnes que ce qui est officiellement admis.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio