Les cosmétiques, même de luxe, contiennent trop de perturbateurs endocriniens

80 %
80% des cosmétiques contiennent au moins un ingrédient très
préoccupant.

Vous préférez laisser votre beauté au naturel et ne mettez du mascara, de la BB crème ou de l’anticerne que pour les grandes occasions ? Tant mieux ! Une enquête de Wecf (Women engage for a common future) qui a examiné les étiquettes de 47 cosmétiques -dont des produits fabriqués par Dior, Chanel, Guerlain et Lancôme- estime que les cosmétiques contiennent trop de substances problématiques.

Les BB crèmes, des cosmétiques vraiment pas « clean »

Le maquillage fait partie de ces produits qui sont utilisés tous les jours par les femmes, y compris lorsqu’elles sont enceintes. Pourtant, selon une enquête de Wecf France, les cosmétiques contiennent trop de substances problématiques. Il s’agit d’un constat qui n’est pas nouveau et celui-ci a été obtenue grâce à une analyse experte de l’étiquetage de 47 produits de maquillage : 17 BB crèmes, 15 anticernes et 15 mascaras. Résultat, 80% des cosmétiques contiennent au moins un ingrédient très préoccupant dont 7 sont des perturbateurs endocriniens (benzyl salicylate, BHT, butylphenyl methylpropional, ethylhexyl methoxycinnamate, ethylparabène, méthylparabène, octocrylène) et 76% contiennent des ingrédients de la famille des plastiques (nylon, polyacrylates, silicones…).

Selon l’enquête, les BB crèmes sont les cosmétiques les plus problématiques. Sur les 17 BB crèmes examinées, 6 contiennent au moins 10 substances problématiques, le record étant de 13 substances problématiques pour une référence (BB cream beauty balm Medium 9 en 1 SPF15 de Rimmel). Par ailleurs, 10 BB crèmes contiennent au moins 5 substances très préoccupantes ou préoccupantes. Seule la BB crème perfectrice SO'BIO ETIC de Lea Nature ne contient aucune substance très préoccupante ou préoccupante.

Des substances problématiques dans les anticernes et les mascaras

Wecf France affirme que sur les 15 anticernes examinés, 5 contiennent au moins 5 substances problématiques. 2 contiennent 5 substances très préoccupantes (Couvrance Pinceau correcteur peaux sensibles de Avène, Effaceur correcteur multi-usage de Maybelline), et 3 contiennent au moins 5 substances très préoccupantes ou préoccupantes.

La famille des mascaras est celle qui contient le moins de substances problématiques, puisqu’aucun des 15 mascaras de l’enquête de Wecf France ne contient plus de 4 substances problématiques. Seuls 6 mascaras -dont des mascaras de marques prestigieuses comme Dior ou Chanal- contiennent au moins 3 substances très préoccupantes ou préoccupantes. Trois références ne contiennent aucune substance problématique : Couvrance Mascara haute tolérance teinte brun de Avène, Mascara Perfect Volume Extrême teinte Noir de Couleur Caramel et Mascara haute tolérance yeux sensibles teinte Noir de Eye Care.