Coronavirus : les barres des 7 millions de cas et des 400.000 morts franchies

75 %
En France, 75% des personnes décédées du Covid-19 avaient plus de 75
ans.

Avec le déconfinement en France, la question du coronavirus et de sa dangerosité commence à s’oublier un peu. La vie reprend le dessus, et c’est logique. Mais en réalité le virus continue de progresser partout dans le monde, en particulier aux États-Unis devenus le premier pays en termes de nombre de cas confirmés.

La barre des 7 millions de cas confirmés a été dépassée

Selon les données recueillies par l’Université John Hopkins (JHU), devenues référence pour suivre l’évolution de la pandémie, le 8 juin 2020 la barre des 7 millions de cas de Covid-19 confirmés dans le monde a été passée. On compte 7.009.065 cas de Covid-19 dans le monde, selon les données officielles.

Les États-Unis sont, de loin, le pays le plus touché, bien qu’il faille rappeler que la population du pays est de 328 millions de personnes, plus de la moitié de l’Union européenne (513 millions). Outre-Atlantique, on compte 1,94 million de cas de Covid-19 confirmés.

Le Brésil, nouveau foyer principal d’épidémie, compte à lui seul 691.758 cas confirmés, devenant le deuxième pays le plus touché devant la Russie (467.073 cas) et le Royaume-Uni (287.621 cas). En France aussi l’épidémie continue de progresser et l’Hexagone s’approche des 200.000 cas confirmés (191.102 au 8 juin 2020).

Plus de 400.000 morts du Covid-19 dans le monde

À mesure que la pandémie touche de plus en plus de personnes, le nombre de décès liés à la maladie Covid-19 due au coronavirus Sars-CoV-2 augmente également. Toujours selon les données de JHU, au 8 juin 2020 on déplore 402.730 décès, dont un quart aux États-Unis : 110.514.

Le Royaume-Uni est devenu le deuxième pays avec le plus de morts, 40.625, suivi du Brésil (35.455) et de l’Italie qui reste le pays de l’Union européenne comptant le plus grand nombre de décès : 33.899.

En France, selon JHU, 29.158 personnes sont décédées du coronavirus, bien que cette donnée ne tienne compte que des décès dans les hôpitaux et les maisons de retraite et ne recense pas les décès à domicile.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio