Coronavirus : le début de la deuxième vague ?

70 %
Plus de 70% des cas de Covid-19 nécessitant hospitalisation se
concentrent sur 4 régions en France.

De nombreux experts la craignent tandis que d’autres l’estiment impossible : la deuxième vague de contaminations par le Sars-CoV-2 responsable du Covid-19 serait-elle déjà en train de commencer en France ? Le nombre d’hospitalisations, en tout cas, repart à la hausse.

Les premiers effets du déconfinement ?

Les experts avaient prévenu : il faudra une à deux semaines pour commencer à voir les effets du déconfinement sur la propagation du virus. La raison ? On estime entre 4 et 10 jours le temps d’incubation ce qui signifie qu’une personne qui aurait été contaminée le 11 mai 2020, jour du déconfinement en France, pourrait ne développer de symptômes que le 21 mai 2020.

Or, selon la Direction Générale de la Santé, le dimanche 24 avril 2020 on comptait, en France, 17.185 patients atteints du Covid-19 dans les hôpitaux et 1.655 personnes en réanimation. Des chiffres qui restent plutôt positifs, mais une donnée pourrait bien inquiéter : le nombre de nouvelles personnes prises en charge en 24 heures est reparti à la hausse.

Plus de patients dimanche 24 mai que samedi 23 mai 2020

L’augmentation est légère, mais elle peut être le premier indice de la « deuxième vague »… ou l’effet d’un meilleur dépistage et d’une généralisation des tests. Les prochaines semaines s’annoncent toutefois de plus en plus cruciales.

Entre samedi 23 mai 2020 et dimanche 24 mai 2020, le nombre de personnes prises en charge dans les hôpitaux pour cause de Covid-19 ont augmenté de 7 : samedi 23 mai au soir il y avait 17.178 personnes ainsi hospitalisées, et dimanche 24 mai au soir 17.185.

Une augmentation légère : l’effet de la différence entre les patients sortis (toutes causes confondues) durant ces 24 heures, au nombre de 114, et les 121 nouveaux cas confirmés et pris en charge. Ce nombre est en hausse pour la première fois depuis le 14 avril en France.

On remarque aussi, entre vendredi 22, samedi 23 et dimanche 24 mai 2020, un ralentissement du nombre de patients en moins en réanimation pour Covid-19 : vendredi 22 mai on comptait 44 cas de moins en réanimation en France, samedi 23 mai 36 de moins en 24 heures et dimanche 24 mai ils n’étaient plus que 10 de moins.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio