Bercy annonce 11 milliards d'aides par mois pour les commerces

200 MILLIONS €
Bercy prévoit aussi 200 millions d'euros supplémentaires pour les
commerces d'équipement de la personne.

Avec la fermeture de 150.000 magasins en France, Bercy a annoncé mercredi 31 mars 2021, que la note des aides allait augmenter et atteindre 11 milliards d'euros par mois.

Une aide mensuelle de 11 milliards d'euros

Qui dit confinement, dit fermeture de nouveaux magasins qualifiés de non-essentiels. Les nouvelles mesures de restrictions annoncées par le président de la République ont fait gonfler le nombre de commerces fermés dans le pays. Ainsi, à partir de dimanche 4 avril 2021, 150.000 commerces resteront fermés pendant quatre semaines, au minimum. Pour les aider à surmonter cette nouvelle fermeture, le gouvernement va maintenir les aides financières.

À la suite des annonces d'Emmanuel Macron, le ministère de l'Économie et des Finances a estimé le nouveau coût total des aides aux entreprises et commerces, fermés ou non, à 11 milliards d'euros par mois. Ces aides comprennent, le fonds de solidarité, la prise en charge de l'activité partielle ou encore l'exonération des charges.

150.000 commerces fermés

La généralisation du confinement souple à l'ensemble du territoire métropolitain va entraîner la fermeture de 40.000 nouveaux commerces. Ils s'ajoutent donc aux 110.000 commerces ayant déjà dû fermer dans les dix-neuf départements déjà soumis aux mesures de confinement depuis quelques semaines. L'Île-de-France concentre à elle seule 60.000 fermetures de commerces.

Ainsi, le coût d'aide aux entreprises pour le mois de confinement qui va arriver est de 11 milliards d'euros. Parmi ces 11 milliards d'euros, le gouvernement a annoncé qu'il allait débloquer dans le courant de la semaine une aide supplémentaire de 200 millions d'euros pour venir au secours des 35.000 commerces d'équipement de la personne, mis à mal par la crise mais également depuis plusieurs années par les mouvements sociaux à répétition.

À la fin du troisième confinement, l'ensemble des commerces ne rouvriront pas d'un seul tenant, Emmanuel Macron a annoncé que le déconfinement et les réouvertures se feraient progressivement. « Dès la mi-mai, nous recommencerons à ouvrir avec certaines règles strictes. Nous autoriserons, sous conditions, l'ouverture de terrasses et nous allons bâtir, entre la mi-mai et le début l'été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport loisir, l'événementiel, nos cafés et restaurants ».