Le gouvernement chinois rouvre la porte aux jeux vidéo

4,5 %
Le titre Tencent a rebondi de 4,5% après l'annonce de la reprise du
processus de validation pour les jeux vidéo.

Le plus grand marché du gaming au monde devrait retrouver sa vitalité d’antan, après avoir patiné durant 10 mois dans l’incertitude. Cela, après que les autorité chinoises ont réinitié le processus de validation pour les nouveaux jeux.

Chine : les autorisations pour de nouveaux jeux vidéo pourront à nouveau être délivrées

Le gouvernement chinois semble affectionner à nouveau l’industrie du jeu vidéo. Après un arrêt brutal du processus de validation pour les nouveaux jeux, les autorités ont assoupli les règles. Désormais, les studios chinois pourront à nouveau prétendre à voir leurs jeux validés, tandis que les distributeurs pourront réinitier leurs demandes de mise sur le marché pour des jeux étrangers.

Le gaming est fortement ancré dans la culture de la Chine d’aujourd’hui, et tient une place à part parmi les loisirs de ses habitants. Mais l’addiction (réelle et perçue) des Chinois aux jeux vidéo a suscité des craintes chez les autorités, qui avaient décidé en février 2018 de suspendre toute nouvelle autorisation. Désormais, c’est donc du passé : l’industrie du jeu vidéo peut enfin espérer retrouver des couleurs en Chine.

Tencent a perdu 200 milliards de dollars de capitalisation en 10 mois

De toutes les sociétés chinoises œuvrant dans le domaine du jeu vidéo, celle qui devrait profiter le plus de cette évolution législative est Tencent. Le géant technologique, également actif sur les marchés du paiement mobile, des services cloud, du streaming vidéo et des réseaux sociaux, est en effet le plus grand acteur du marché du gaming en Chine. Et qui dit Chine dit un énorme marché : selon le cabinet Niko Partners, le nombre de gamers dans ce pays devrait atteindre un milliard d’ici 2022.

À la suite de l’annonce de la suspension du processus de validation en février 2018, le titre Tencent n’a cessé de perdre de sa valeur. Culminant à 461,80 dollars à la veille de l’annonce, il a perdu 33% de sa capitalisation depuis en descendant à 310,60 dollars, soit 200 milliards de dollars de capitalisation en moins. Et pour cause : après des ventes en hausse de 38% en 2017, le chiffre d’affaires de la division Jeux vidéo de Tencent a baissé de 4% au troisième trimestre 2018.