Contre la dépression, mangez des champignons !

146
L'Anses a recensé 146 espèces de champignons comestibles en France.

Selon une étude américaine, les champignons contiennent un antioxydant contre certaines maladies mentales comme la dépression. Une bonne raison de se cuisiner une petite fricassée !

Manger des champignons, c’est bon pour le moral

Certaines personnes qui n’ont pas le moral ont tendance à manger du chocolat pour se consoler. Erreur. Contre la dépression, il faut manger des champignons. Non seulement ils sont excellents pour la santé car ils réduisent le risque de cancer et de décès prématuré, mais, selon des chercheurs du Penn State College of Medicine, ils sont bénéfiques pour la santé mentale.

Lors de leurs travaux de recherche, les scientifiques ont exploité des données de la National Health and Nutrition Examination Survey portant sur l'alimentation et la santé mentale. Elles ont été recueillies auprès de plus de 24.000 adultes américains entre 2005 et 2016. Ils ont alors constaté que les personnes qui mangeaient des champignons avaient moins de risques de souffrir de dépression. Pourquoi ? Parce que les champignons contiennent de l'ergothionéine.

L'ergothionéine est un antioxydant qui prévient les maladies mentales

L'ergothionéine est un antioxydant qui protège contre les dommages cellulaires et contribue ainsi à prévenir le stress oxydatif qui est à l’origine de plusieurs maladies mentales. Parmi les champignons les plus consommés, on peut citer les célèbres champignons de Paris. Ils contiennent beaucoup de potassium, une substance qui réduit l’anxiété.

Pour autant, ne vous jetez pas sur tous les champignons que vous trouverez dans les bois ! Certains sont toxiques voire mortels et surtout, s’ils sont mangés en quantité trop importantes, il n’y a pas plus de bénéfices que lorsqu’on en consomme de manière modérée.