Bactéries : soleil, frigo... attention à votre hygiène alimentaire !

150
150 cas ont été recensés de contamination à la Salmonelle après
ingestion de chocolats Kinder de Ferrero.

Vous avez suivi comme moi j’imagine le scandale des pizzas et des œufs en chocolat contaminés par une bactérie, en l'occurrence Escherichia Coli. La responsabilité des industriels ne fait quasiment pas de doute. La sanction pour eux sera très sévère : les consommateurs vont se détourner de leurs produits pendant longtemps, très longtemps.

 

Attention aux aliments restés trop longtemps au soleil

Mais cela ne doit pas faire oublier que ce que nous mangeons peut aussi être abîmé, contaminé, et donc, dangereux pour la santé à cause de nous.

Premier écueil, le transport : j’ai encore en mémoire une vilaine intoxication alimentaire, après avoir consommé de la saucisse artisanale, dont je tairai le nom exact pour ne pas nuire à ceux qui la fabriquent. Il se trouve qu’ils n’y étaient pour rien. La saucisse en question avait tout simplement passé... tout un après-midi sur la plage arrière d’une voiture, en plein soleil encore. 

Laver régulièrement son frigo

Tous les produits frais, et pas seulement la charcuterie ou les surgelés, n’aiment pas trop les coups de chaud. Autrement dit, les courses qui traînent trop longtemps dans la voiture avant d’être chargées dans le frigo, c’est une mauvaise idée. La moindre bactérie, la moindre moisissure, le moindre microbe, un peu méchant qui traînerait dans les parages va profiter de la chaleur même 10 ou 15 degrés seulement, pour se multiplier à vitesse grand V, c’est comme ça que ça marche. Le retour dans le frigo, ne les tuera pas. Ça va juste les endormir... tout ce monde là se réveillera plus tard dans votre estomac, vous connaissez la suite.

L’autre souci majeur avec les produits frais, c’est.. votre frigo. Réglé trop faible, ou bien trop vieux, il ne refroidit pas ou plus assez, et c’est vraiment risqué. Mais plus simplement, votre frigo est certainement sale, même si cela ne se voit pas. Et qui dit sale dit... milliards de bactéries, microbes, champignons, en plus ou moins sommeil. À cela, une seule solution : un grand nettoyage de printemps.

Retrouvez le podcast  

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).