Télétravail obligatoire : un DRH sur cinq ne l'a pas mis en place

18 %
18% des DRH n'ont pas mis en place de politique de télétravail.

Alors que le télétravail est censé être la règle, une étude révèle que 18% des Directeurs de ressources humaines ou DRH, ne l'ont pas mis en place dans leurs entreprises.

18% des DRH concernés

« Le télétravail, c'est la règle » clame depuis le début de la pandémie le gouvernement. Plus d'un an après le début de la crise du Covid-19, une étude menée par le cabinet de conseil Gras Savoye Willis Towers Watson met en avant qu'un DRH sur cinq soit 18%, n'a jamais mis en place de politique pour organiser et instaurer le télétravail au sein de l'entreprise.

L'étude révèle également que parmi les DRH interrogés, un tiers ne compte pas mettre en place une politique spécifique. Le cabinet de conseil Gras Savoye Willis Towers Watson met également en avant que ce constat est plus fort dans les petites entreprises comptant moins de 500 salariés que dans les grandes entreprises.

Une politique pour encadrer le télétravail

Si près de 33% des DRH ne comptent pas mettre en place de place une politique spécifique pour encadrer le télétravail, 43% de ceux interrogés déclarent qu'ils vont, durant l'année, adopter de nouvelles mesures pour encadrer au mieux le télétravail. Une réalité qui est très éloignée des directives gouvernementales, qui souhaite 100% de télétravail dès que les missions le permettent.

Parmi les DRH qui ont mis en place le télétravail au sein de l'entreprise, 50% déclarent avoir instauré deux jours de télétravail par semaine, 25%, ont mis en place un jour et seul 15% ont instauré trois jours de télétravail. Sur Twitter, Elisabeth Borne, ministre du Travail rappelait le 27 janvier 2021 : « Le télétravail reste la règle 5 jours sur 5 pour toutes les tâches qui peuvent être faites à distance. » Une réalité encore lointaine.