Maintien des élections en juin et Benalla renvoyé en correctionnelle. Le 18h du 13 avril 2021 de PolitiqueMatin.fr

20 27 et 27
Les élections régionales auront lieu les 20 et 27 juin 2021.

Maintien des élections en juin et Benalla renvoyé en correctionnelle. Retour sur l'actualité politique du mardi 13 avril 2021.

Le gouvernement veut décaler les élections aux 20 et 27 juin 2021

Les élections régionales sont maintenues mais décalées d'une semaine. Le Premier ministre, Jean Castex va proposer au Parlement l'autorisation de décalée d'une semaine les élections régionales tout en les maintenant les dimanches 20 et 27 juin 2021.

Le Premier ministre défend cette décision dans Le Monde estimant que ce décalage, « c'est une semaine de plus pour la vaccination, une semaine de plus pour faire campagne ». La proposition sera présentée aux députés mardi 13 avril 2021 et aux sénateurs mercredi 14 avril 2021.

Alexandre Benalla est renvoyé en correctionnelle pour les violences de mai 2018

L'ancien collaborateur du président de la République, Alexandre Benalla va être renvoyé, avec trois autres personnes, devant le tribunal correctionnel pour les faits de violence du 1er mai 2018 à Paris. L'audience est prévue le 4 mai devant le tribunal correctionnel de Paris.

Alexandre Benalla est poursuivi pour des faits de « violences volontaires en réunion », de « port d'arme de catégorie B » mais également de « port public et sans droit d'un insigne réglementé par l'autorité publique ». Il est également poursuivi pour avoir « sciemment recélé un CD-ROM contenant des images issues de la vidéo-protection ». Sur ces images, on pouvait le voir intervenir de façon violente.

Jean-Michel Blanquer, cas contact, est placé à l'isolement

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a fait savoir mardi 13 avril 2021, que l'un des membres de son équipe avait été testé positif au Covid-19. Malgré un test négatif et une absence de symptômes, le ministre s'est placé à l'isolement afin de respecter les règles sanitaires prévues pour une personne déclarée cas contact.

Via un tweet, le ministre explique : « J'apprends qu'un membre de mon équipe rapprochée a été diagnostiqué positif au coronavirus. J'ai moi-même été testé négatif hier soir et je n'ai aucun symptôme. En application des règles sanitaires, je m'isole dès maintenant. Je poursuivrai mon travail à distance ».

Ursula von der Leyen ne permettra pas un autre « Sofagate »

L'affaire du Sofa ou Sofagate qui indigne l'Union européenne depuis plusieurs jours ne se reproduira pas. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ne le permettra pas. Lors d'une rencontre à Ankara (Turquie) rassemblant, le président du Conseil européen, Charle Michel, le président Erdogan et la présidente de la Commission européenne, cette dernière a eu la désagréable surprise de découvrir qu'aucun siège n'avait été prévu pour elle.

Une situation dont Charles Michel et Ursula von der Leyen ont depuis reparlé. Durant une réunion hebdomadaire, la présidente de la Commission « a clairement indiqué qu'elle ne permettra jamais qu'une telle situation se reproduise ». De son côté, Charles Michel se serait une nouvelle fois excusé pour son manque de réaction.