Le pont aux suicides et la disparition de l'ENA. Le 18h du 8 avril 2021 de PolitiqueMatin.fr

86 %
86% des Français seraient favorables à l'ouverture de l'euthanasie en
France.

Le pont aux suicides et la disparition de l'ENA. Retour sur l'actualité politique du jeudi 8 avril 2021.

Barbara Lefebvre suggère de sauter d'un pont plutôt que de voter la loi pour l'euthanasie

L'essayiste française Barbara Lefebvre est revenue, sur LCI, sur le débat houleux au Parlement sur l'ouverture possible de l'euthanasie en France. Un débat qui divise considérablement les Français. Barbara Lefebvre a estimé que la France n'avait pas besoin d'une telle loi et a évoqué un exemple qu'elle a elle-même qualifié de « triviale ».

« Je vais être très triviale : quand on vous annonce une maladie incurable, vous n'êtes pas encore en état végétatif et bin, vous sautez d'un pont », a-t-elle déclaré.

Emmanuel Macron devrait annoncer la suppression de l'ENA

Le président de la République devrait très bientôt annoncer la suppression de l'École nationale d'administration, plus célèbre sous l'acronyme d'ENA. Promesse faite aux Gilets jaunes par Emmanuel Macron, la suppression de cette institution a une portée hautement symbolique.

Ce jeudi 8 avril 2021, un conseil des plus hauts fonctionnaires doit se réunir pour discuter de la réforme profonde de la haute fonction publique. La suppression de l'ENA devrait donc y être discutée.

Jean-Luc Mélenchon : « Monsieur Blanquer est certainement aussi dangereux que le Covid »

Invité sur BFM, jeudi 8 avril 2021, le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement et notamment la gestion des établissements scolaires gérée par le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Le bilan est des plus sévères.

« Il faut mieux faire, c'est-à-dire, organiser, planifier, prévoir et arrêter de réagir au jour le jour en fonction des évènements qui arrivent. Donc premièrement autre chose que le confinement (…) traiter les gens correctement et soigner. Vous avez entendu parler de progrès dans les soins ? Non. Vacciner, donc ouvrir à tous les vaccins. Et accompagner, c'est-à-dire arrêter le désordre qu'il y a dans l'Éducation nationale où Monsieur Blanquer est certainement aussi dangereux que le Covid ».

Jean-Baptiste Djebbari veut décorer les présidents des aéroclubs de Poitiers

Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, souhaite décorer les présidents des aéroclubs de Poitiers. Cette volonté fait écho direct aux déclarations de la maire EELV de Poitiers, Léonore Moncond'huy, qui avait annoncé qu'elle souhaitait mettre fin aux subventions accordées aux aéroclubs estimant que l'aérien ne devait « plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui ».

Pourquoi décorer les présidents des aéroclubs de Poitiers ? Et bien Jean-Baptiste Djebbari estime que ce geste a pour but de « soutenir toute la communauté, valoriser l'action menée par les aéroclubs sur tout le territoire, notamment en faveur d'enfants et de leurs rêves ».